amélioré en 2009

Durée de conservation des vins

Combien de temps garder les vins ? Il vous faut de bonnes conditions de conservation. Si ce n’est pas le cas, il est plus prudent de consommer dans l’année suivant l’achat.

Si les conditions de stockage sont correctes alors vous pouvez choisir des bouteilles par région, par durée de conservation, par qualité gustative ou par millésime.

 

Régions à potentiel

Question : « J’aimerais commencer une réserve de vins mais comment savoir quels sont les vins à conserver ? »

Réponse :

  • Parmi les rouges européens, on peut notamment conserver les vins tanniques : les aquitains, les rhônes de Valence à Vienne, les cabernets de Loire, les riojas, les barolos et les barbarescos, etc.

    étiquette de Pierre Sauty, Suisse, pinot noir
    Les rouges de garde sont rares dans le Nouveau Monde.
  • En blanc, essayez les loires, les bourgognes, les allemands.

Voilà pour une généralisation pratique mais outrancière. J’ai consacré un article aux bouteilles particulièrement chères que l’on souhaite garder très longtemps comme cadeaux de naissance.

 

Quand boire un vin ?

Question : « Comment fait-on pour savoir si une bouteille précise doit être conservée longtemps ou s’il vaut mieux l’ouvrir maintenant ? »

Réponse :

  • Conserver les grands vins (ceux qui sont chers) n’est pas forcément intéressant. Une équation du type « un crozes-hermitage 2001 se boit de 2003 à 2006 » sera toujours fausse car simplificatrice. Quelle est la cuvée ? Sa vinification et son équilibre sont déterminants (voir ci-dessous).

  • étiquette australienne, cépage verdeilho, XIXe siècle
    Goûtez. Si le vin vous plaît en l’état, ne le gardez pas : buvez-le ! Si le vin impressionne (impact en bouche, de la matière), ne le gardez que si vous savez évaluer son équilibre.
  • Penchez le verre devant une surface blanche. Si vous voyez des reflets orangés, les autres bouteilles doivent être ouvertes dans les mois qui suivent.

  • Quand le vin est déjà dans votre cave, vous pouvez utiliser certaines tables de millésimes comme cadre de référence... et regoûter le vin régulièrement.

 

Vins de garde

Maintenant admettons que vous aimiez le goût des vins vieux, et que vous ayez de bonnes conditions de conservation. Comment savoir si un jeune vin a « du potentiel » : c’est-à-dire est susceptible de se bonifier avec l’âge ?

étiquette de La Rioja Alta, Viña Arana, Reserva, 1989
Un vin capable de garde a besoin d’un équilibre entre fruit, tanin, acidité et alcool.

Une certaine fraîcheur (acidité) est indispensable. J’en veux pour témoins le chardonnay ; ce cépage donne parfois des vins tendres (mous) d’abord très plaisants mais sans tenue au fil des ans ; alors qu’avec une bonne fraîcheur il peut évoluer magnifiquement.

Avec de la pratique, la dégustation devrait vous permettre de repérer les vins de garde.

Attention à ne pas garder le vin indéfiniment : il déclinera un jour ou l’autre.

 

Je vous propose aussi de lire quels vins de naissance choisir, ou de vérifier dans quelle mesure les millésimes des vins sont de bons guides.

 

Haut de page

Vins et antioxydants